J’ai (re)découvert France Culture

Et j’aimerais bien pouvoir écouter France Culture avec un chocolat Starbucks et des macarons pour être encore plus classe

 

Cela fait quelques temps (deux semaines) que je suis en stage. Après une dizaine de jours passés chez ma mère pour ce travail (je bosse pour elle), je suis retournée chez moi, dans mon petit 12m2 parisien. Quand je bossais dans l’atelier de ma mère, j’avais toujours un truc à lui dire, des mots à échanger, de l’animation. Ce n’était pas du tout ennuyant.

Sauf que voilà, je suis rentrée chez moi et je pratique ce qu’on appelle le télé-travail. Le travail à domicile quoi. Sur le papier, c’est sympa : tu peux rester en pyjama toute la journée si tu veux, tu n’as besoin que de ton ordinateur. Et éventuellement d’un téléphone pour demander toutes les heures « Ça va ce que je fais ? Je continue sur ma lancée ou je change un truc ?« .

Le seul problème, c’est le silence. Surtout quand on fait une tache un peu répétitive (comme écrire des fiches produits à la chaîne ou retoucher des photos à la pelle). Ça peut devenir vite ennuyant et la moindre distraction peut être fatale.

J’ai trouvé ma solution. La solution miracle. Celle à laquelle je ne m’attendais pas. Cette solution porte un nom, deux mots :

Lire la suite

Publicités

J’ai honte pour mon pays

Ce soir, j’ai honte mon pays. J’ai honte pour la France.

Je ne sais pas si les 24 députés européens français vont vraiment avoir de l’influence. Je veux dire, dans les faits. Est-ce qu’on risque vraiment gros ? On n’est pas tout seul au Parlement européen, même s’il est vrai que la France a pas mal de députés. Est-ce que les autres pays ont été aussi stupides que la France ?

60% d’abstention, c’est ça ? 60% d’abstention. Je comprends qu’on en ait rien à battre de l’U.E. Je peux totalement comprendre que ça passe complètement par dessus la tête des gens. Mais était-ce vraiment une raison pour ne pas voter ? Etait-ce une raison pour laisser faire ?

Lire la suite

Coups de cœur de la semaine 6

Paris Tour Eiffel

By Louis Pellissier

 

Bonjour à tous et à toutes !

Une nouvelle semaine est passée. J’ai quitté la maison de mes parents pour retourner dans ma petite chambre d’étudiante à Paris. Je suis toujours en stage, mais j’arrive à m’organiser pour bloguer régulièrement comme vous avez dû le constater :) Je n’arrive pas vraiment à écrire en ce moment alors je fais autre chose. C’est tout aussi bien, non ? En tout cas, comme toutes les semaines, je vous raconte mes trois coups de cœur (et même d’autres) !

séparateur

Coup de cœur n°1

Je commencerai mes coups de cœur par un truc débile. Parce que j’aime les trucs débiles et que parfois, je suis tout aussi débile. C’est une chaîne Youtube intitulée How It Should Have Ended. Le nom est un gros indice. Cette chaîne présente des films et la manière dont ils auraient dû finir si tout avait été logique. Mais bien sûr, ça foire un peu l’intérêt du film… Du coup voilà, moi ça me fait beaucoup marrer. Je vous ai choisi en guise d’illustration : How Frozen Should Have Ended. Attention c’est tout en anglais.

Lire la suite

Coup de cœur de la semaine 5

Photographie Dominik Martin, parce que c’est le printemps !

Bonjour à toutes et à tous,

Je sais, j’ai mis environ trois mille ans à écrire ce pourtant petit billet d’humeurs… Enfin trois mille ans, c’est plutôt deux semaines. Mais pour ma défense, j’ai été assez occupée, et pour cause ! Je suis actuellement en stage, comme rédactrice web, entre autre. Je suis plutôt contente, en plus je suis chez mes parents. C’est aussi pour ça que je passe moins de temps sur la blogo, il y a la télé, la bibliothèque et les bons petits plats de ma mère fait avec le Thermomix. Bref, j’arrête de blablater et je vous parle de mes derniers coups de cœur.

séparateur

Coup de cœur n°1

J’ai découvert une petite websérie bien sympa ! Ça s’appelle les Kidults et ce sont quatre coloc qui vivent dans un appart. La caméra est dans la salle de bain et puis bah… ce sont des histoires un peu connes, des sketchs vraiment très courts sur la vie de tous les jours. Je trouve ça vraiment très rafraichissant et ça change un peu du « youtubeur devant la caméra », là les personnages ne savent pas qu’ils sont filmés, ça fait un peu Caméra Café. Je vous invite à regarder et à me dire ce que vous en pensez. J’ai choisi pour illustrer ce coup de cœur l’épisode du « camembert orange » dans la série Trivial Poursuit. Parce que c’est tellement vrai.

Lire la suite

Coups de cœur de la semaine 4

Parce qu’Erika Linder est trop canon et qu’apprendre qu’elle avait une copine m’a brisé le cœur

Bonjour à toutes et à tous,

Cela fait un petit bout de temps que je n’ai rien posté sur ce blog, d’habitude j’essaye de faire au moins un article par semaine mais je dois avouer que j’ai été pas mal occupée. Notamment à cause de mes partiels, car il faut bien que je les passe si je veux avoir ma licence. Et je la veux ma licence ! Résultat, deux semaines sans coups de cœur, même si j’ai fait un résumé de mes vacances entre temps. Je reprends mes bonnes petites habitudes pour partager avec vous, mes coups de cœur de la semaine

séparateur

Coup de cœur n°1

Ça faisait un bon moment que j’avais envie d’y aller, mais je n’avais pas trouvé l’occasion ou j’avais tout simplement eu la flemme. Je parle du Dernier bar avant la fin du monde, à côté de Châtelet, à Paris. C’est maintenant chose faite et… c’est vraiment trop cool ! Déjà, c’est un bar de geeks, y a des tas de trucs de geek de tous les côtés, c’est vachement convivial, même si c’est vrai qu’il y a pas mal de monde… Il faut y aller en semaine l’après-midi, ça doit être bien cool. Il y a des bouquins, des jeux à en veux-tu en voilà, des cocktails avec des noms trop cools (vous avez jamais rêvé de boire un Lannister, un Bad Wolf ou un 42 ?). Je m’y sens vraiment dans mon élément et en plus, les serveurs sont très sympas. Bon, point négatif : c’est vachement cher par rapport aux autres bars où je vais pour boire un coup habituellement. On paye aussi le cadre quoi… Et puis il faut profiter de tout ce qui est à disposition.

Lire la suite

Vacances à la campagne

campagne en creuse lac champsSamedi 12 avril, 7h08.

Je prends mon train Gare d’Austerlitz. Un Intercités bien pourri sans réservation direction Vierzon. Je me suis levée à 5h30 pour être sûre de ne pas le rater, j’ai mal dormi, trop angoissée à l’idée de ne pas me réveiller. Bus 91, le jaune, jusqu’à la gare avec mon sac à main vert et ma valise bleue. La tête dans le cul, comme on dit. J’arrive à la gare, il fait froid. Je n’ai pas de réservation, mais j’essaye de me rassurer en me disant que PERSONNE ne prend le train de 7h08 pour aller dans le trou du cul du monde. C’est le cas, nous sommes à peine une trentaine à monter dans le train. Je me trouve un compartiment presque vide. Ça me fait penser au Poudlard Express. En plus moche. Je m’en fiche, je m’assois, je pose mes sacs et c’est parti. On nous annonce quelques minutes de retard, ça me stresse. Je n’ai que dix minutes pour faire le changement à Vierzon. Mais encore une fois, je sais bien qu’ils savent que pas mal de gens font cette correspondance, donc ils feront attendre le train. Du moins, je l’espère. Le trajet est long et court à la fois. Je somnole, j’écoute de la musique, je termine ma lecture Des amis d’Héloïse, un roman lesbien vraiment bien. Je m’étais dit que j’allais sortir mon ordi et écrire, mais je suis trop fatiguée pour ça. Alors tant pis, je glande en attendant Vierzon.

Lire la suite